Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2011

Japan Tour 2011

Jean-Louis AGOBET

Japon¬nov. dec. 2011

 

30 novembre 2011 Osaka

Doshisha University 15h

Conférence Pédagogie de la créativité sonore

autour de son essai ecouter, jouer, creer

 

 

5 décembre 2011 Tokyo

Meijigakuin University Art hall  18h

pré concert talk  17h30

 

Eclisses, pour quintette (première japonaise)

Leben, pour violoncelle et piano (première japonaise)

Spectre, pour flûte et percussion (première japonaise)

Les ombres dansent, pour deux clarinettes et piano résonant


Solistes du Tokyo Sinfonietta


avec le soutien de la Sacem, l'Ambassade de France à Tokyo, Peermusic Classical, Meijigakuin University, Tokyo Sinfonietta, Doshisha University.

télécharger le communiqué

Commentaires

Et quand on pense qu'on a des édiles qui, sans doute par incompétence hors conquête du pouvoir, s'entourent de conseillers spécialisés par exemple dans la culture ( musique ici) et que l'on paye grassement,
qu'une vedette internationale comme Agobet travaille des heures et des heures à des projets pour glorifier Strasbourg l'Européenne( projet de festival des orchestres de jeunes de l'UE) sans aucun défraiement,
qu'on ne lui répond que très tardivement( plus de 2ans après) par la négative, lâchement, par le biais d'un maire-adjoint qui a bien voulu sortir des missions qui lui sont attribuées ( merci quand même à M.R. Herrmann),
qu'on sait que le compositeur est un amoureux de Strasbourg où il voulait s'engager,
quand on sait que pour un projet comme le Kaysergut ( louable en soi) on a eu, à grand frais recours sans vergogne à un cabinet parisien dont les travaux auraient pu être réalisés par quelques étudiants en sciences-po, en démographie, en marketing sous la conduite, par exemple, de Mme Rafik Elmrini, parfaitement capable d'orchestrer le tout avec bienveillance pour les suggestions d'un collectif d'Europhiles ( au moins chez elle, on trouve de la bonne volonté, c'est déjà çà) ,( qu'on nous dise sans rougir le prix de ce petit mémoire de master 2 du cabinet Kanopé!)
Et que et que..... il y a lieu d'être déçu, à la limite de la révolte.
Bravo Jean Louis pour ce que tu fais et même si c'est "un vaste programme "comme disait De Gaulle, répétons avec l'impertinent qui l'avait insulté" mort aux cons!" sauf tout notre respect pour le Général bien sûr qui aurait eu le courage de dire oui ou merde.(Peut-être Malraux aurait-il porté ton projet aux nues) Mais n'est pas Malraux ou même Lang qui veut.

Écrit par : Spohr | 26/10/2011

Les commentaires sont fermés.